News

Une "séance" de dépistage du Covid 19 : quelques impressions...

Une des auteures des outils Euro Cordiale s'est rendue, le matin du 26 avril, dans un centre de dépistage du Covid 19 au Luxembourg. Ce n'était pas banal... elle nous livre ses impressions, agrémentées de quelques notes personnelles sur la vie, actuellement, au Luxembourg.

Pour voir le texte, c'est ICI !

 

Sketch

Texte : Dominique Sadri-Faure

Illustration: Catherine Beaumont

 

Chez le boucher...

 

 

 


Décor : Une rue commerçante à 11h du matin. Une boucherie avec une longue file d’attente jusque dans la rue. Face à la boucherie, une terrasse de café avec une dame. Elle prend tranquillement une consommation, son téléphone portable dans sa main gauche.
Personnages :

Le boucher
Madame Lepic
Madame Sémoi
Monsieur Torchu
La bouchère : Bonjour madame Lepic. Qu’est-ce que ce sera pour vous aujourd’hui ?
Madame Lepic : Je prendrai trois côtelettes d’agneau et deux saucisses…
(Madame Lepic est interrompue par la sonnerie du téléphone)
La bouchère :
Allo ? Excusez-moi un instant madame Lepic… Oui ?
La dame au téléphone : Je ne suis pas madame Lepic, je suis madame Sémoi! Je veux passer une commande.
La bouchère :
prenant son carnet de commande
et un stylo
Oui, je vous écoute.

 

 

 

Madame Sémoi : Il me faut un poulet tout cuit pour midi juste.
La bouchère : Oui, c’est noté.
Madame Sémoi : Oui mais attendez : vos poulets ne sont pas trop gros au moins ?
La bouchère : 1 kilo 5, ça vous va ?
Madame Sémoi : Moins gros si possible. Il ne sera pas brûlé à midi j’espère, parce que la dernière fois…
La bouchère : Non non ! Ce sera tout ?
Madame Lepic : Non mais elle prend son temps celle-là !
Madame Sémoi : Gardez-moi aussi une belle portion de foie gras. Il est fait maison au moins ?
La bouchère : Oui madame Sémoi. Alors une belle portion.
Madame Sémoi : Non, finalement mettez-moi plutôt du pâté. Qu’est-ce que vous avez comme pâté ?
Madame Lepic : Ça va durer encore longtemps ?
La bouchère : J’ai beaucoup de choix mais j’ai aussi 15 personnes qui attendent d’être servies.
Madame Sémoi : Eh bien si vous vous avez trop de clients…
La bouchère : Passez à midi. Le poulet sera prêt et vous pourrez choisir votre pâté.
Madame Sémoi : Dans ce cas, je viendrai à midi moins le quart. A tout à l’heure.
La bouchère : Voilà vos côtelettes madame Lepic. Et pour les saucisses…
Madame Lepic : Je les prendrai demain, je n’ai plus le temps.
La bouchère : Comme vous voudrez. C’est à qui le tour ? C’est à vous monsieur Torchu. Je vous écoute…

 


 

Monsieur Torchu : Eh bien aujourd’hui, j’ai envie d’un bon petit…
(Le téléphone sonne encore)
La bouchère : Allo oui ?
Madame Sémoi : J’ai réfléchi. Finalement je passerai dans 5 minutes. Préparez-moi mon poulet, j’arrive !
La bouchère : Mais…
Monsieur Torchu : …un bon petit steak bien tendre.
La bouchère : Certainement monsieur Torchu. Je vais vous découper une jolie tranche dans le filet…
(La dame à la terrasse du café se lève, entre dans la boutique et passe devant tout le monde)
Madame Sémoi : Voilà, je suis là ! Je viens chercher mon poulet !



*  *  *

C'est une histoire vraie!
 

***

*Copyright Dominique Sadri-Faure et Erny Plein / Euro Cordiale a.s.b.l.*