News

Parution du roman de Dominique Faure

Principalement à la conception des outils Euro-Cordiale, Dominique Faure publie un roman très particulier, qui n’est pas sans rapport avec l’univers scolaire…

Pour en savoir plus, c'est ICI
 

 

Texte:  Dominique Sadri-Faure

Illustration: Catherine Beaumont

 

Un chaffeur de taxi raconte...

 

 

 

 

Voix de femme:

 

Voix d'homme:

 

A une cliente qui lui demande s’il est originaire du Sénégal, un chauffeur de taxi répond qu’il vient du Mali. Et comme la cliente est intéressée, il lui raconte son arrivée à Paris :


Je suis venu à Paris en 1986 pour rejoindre mon grand frère. J’avais 20 ans. Je ne connaissais que mon petit village en Afrique, au Mali. A cette époque, il y avait une dictature terrible. On en souffrait beaucoup. Et dans mon village, il n’y avait pas de voiture, pas d’électricité, les cultures étaient difficiles à cause de la sécheresse, toujours plus grande… Il faisait très chaud toute l’année.

Quand j’ai atterri à Paris, je ne parlais que la langue de ma région, le bambara. Je savais juste un peu de français. Je n’étais jamais allé à l’école. J’aidais mes parents à la maison, je portais du bois, je m’occupais de notre vache, je récoltais les céréales.

Ma famille avait beaucoup économisé pour ce voyage en avion qui coutait l’équivalent de 400 euros, une somme considérable pour nous. Mais mon grand frère nous a aidés et nous avons réussi à réunir l’argent pour le billet et à payer les gens qui faisaient pour nous des démarches et remplissaient les papiers…

Dans l’avion, j’ai eu des sensations incroyables, un émerveillement et une peur énorme ! A l’aéroport, mon grand frère n’était pas là ! J’étais pris de panique ! Que faire ? J’étais dans une situation affreuse. Je suis sorti du côté des taxis mais je n’avais pas beaucoup d’argent… J’avais très froid avec mes vêtements légers, on était début décembre.

Tout à coup, j’ai vu une fumée blanche sortir de ma bouche. Quelque chose devait bruler à l’intérieur de moi. J’avais pris feu ! Affolé, j’ai fermé les yeux pour ne plus voir ça et j’ai hurlé « Au secours ! Au secours ! ». Alors un vieux monsieur m’a pris par les épaules et m’a dit : « Qu’est-ce qui vous arrive, jeune homme ? »

J’ai crié : « Je brule ! Regardez ! Je brule ! La fumée sort de ma bouche ! Mais vous aussi ! Vous avez la fumée dans la bouche ! Vous brulez ! »
Et le vieux monsieur m’a aussitôt répondu calmement : «  Mais non mon garçon, c’est normal. C’est seulement le froid qui fait ça. »

A ce moment, j’ai vu mon grand frère arriver en courant, tout essoufflé. Lui aussi, la fumée lui sortait de la bouche !

 

D’après une histoire vraie

***

Ce récit est tiré du projet Erasmus+ Ludiq'tées